Actions

Work Header

Comme par magie

Chapter Text

Tout n'était que mensonges et tromperies. Une cage où la manipulation régnait en maître et où la vérité n'était qu'une histoire lointaine. C'était l'endroit où Akihiko et Haruhiko avaient grandi, le seul univers qu'ils connaissaient et avaient même fini par se sentir en sécurité derrière leurs barreaux, là où personne ne pourrait les atteindre.

Passant d'une petite vie modeste sur Terre à une vie luxurieuse une fois leur père promu et leur permettant de voyager dans toute la galaxie, les jumeaux n'avaient jamais eu l'occasion de s'attacher à qui que ce soit. Mais cela ne les dérangeait pas, ils étaient ensemble, personne pour les déranger, personne pour les séparer, personne sauf eux. Une éducation stricte, un père absent de leur vie, aucun ami à qui se confier, personne sur qui compter.

Je veux rentrer.

Je n'aime pas cet endroit.

L'espace est effrayant.

Papa tu avais promis !

Ce n'est pas ma maison.

Les plaintes de deux enfants seuls. Interdiction de sortir, ne pas courir, ne pas sauter, ne pas faire de bruit, ne pas déranger papa, il doit finir son travail.

Ils étaient nés dans une cage et y avaient grandi sans pouvoir connaître quoique ce soit de différent.

Jusqu'à ce que Maximum Gora ne les sauve. Jusqu'à ce que leur héros ne les reconnaisse. Jusqu'à ce qu'ils décident de tout faire pour l'atteindre. Il était tout ce dont ils avaient besoin pour avancer, pour être forts, pour avoir le courage nécessaire et supporter leur entraînement. Ils avaient commencé à sourire, à espérer, à aimer. Ils allaient avoir l'occasion de revoir leur héros, celui qui pourrait devenir leur grand frère, leur model.

Ils avaient tout prévu pour leur retour sur Terre, jusqu'à l'architecture des moindres recoins de leur nouvelle maison. Tout sauf le facteur Hakone Yumoto. Cette immonde créature qui ne les reconnaissait pas, qui les traitait comme s'ils n'étaient pas les idoles les plus connues de la galaxie. Cet humain pathétique qui accaparait absolument toute l'attention de leur héros et qui lui faisait perdre son temps, lui faisant faire un travail ingrat alors qu'il se prélassait tranquillement.

Mais ce qui les avait anéantis était de voir l'affection dans les yeux de Gora lorsqu'il posait son regard sur Yumoto. Une affection qu'il n'avait jamais eu en les regardant eux, de simples voisins. Et tout à coup, leur enfance revenait au galop. Les mensonges, les tromperies, les faux-semblant. Ils n'étaient rien d'autre que deux garçons prisonniers d'un monde qui leur échappait. Ils avaient beau être indépendants, la seule chose qu'ils avaient réussi à faire était de changer leur simple cage en cage dorée. Des fans, de l'argent, on leur obéissait, on les admirait, on les aimait, mais la seule personne que eux regardaient ne les voyait même pas.

Et tout se rejoignait. Ils s'étaient libérés d'une cage sans amour pour finir par en construire une autre, bien plus dure à briser. Tout tournait en rond et rien ne pouvait les aider à se libérer, personne ne pourrait les sauver.

Tout n'était que mensonges et tromperies. Une cage dorée où la manipulation régnait en maître et où la vérité n'était qu'une histoire lointaine. Rien ni personne n'allait les aider, tout simplement parce qu'ils les avaient tous rejetés et refusaient de s'ouvrir pour laisser quelqu'un rentrer dans leur bulle.

Ils étaient seuls et le resteraient à jamais.

Chapter Text

Les ambitions de Kinshirou avaient changé à une vitesse si fulgurante, que même lui avait eu du mal à s'en rendre compte.

Au début, en tant qu'enfant naïf et innocent qu'il était, tout ce dont il rêvait était de rester auprès des personnes qu'il aimait : ses parents, ses amis, et At-chan. Bien évidemment, la vie n'était pas aussi belle que ce qu'il avait pu imaginer, et malgré les promesses faites, le temps avait fini par les séparer. A cette époque, il n'avait pas compris pourquoi Atsushi lui tournait le dos, il ne comprenait pas ce que cet autre garçon avait de mieux que lui. Ou alors était-ce parce qu'il avait fait quelque chose de mal... ? Non. Atsushi l'avait trahi. Il en avait choisi un autre, malgré leur promesse de ne jamais se séparer.

Quelques années plus tard, l'opportunité d'atteindre le sommet lui avait été offerte sur un plateau d'argent. La conquête du monde. Pourquoi rester au niveau médiocre de simple humain lorsqu'il était possible de changer le monde, de choisir sa propre destinée et celle de tous ces mortels ? Il n'avait aucune raison de refuser cette offre, aucune raison de ne pas saisir cette opportunité qui saurait changer sa vie pour le meilleur.

Sa colère, son mépris, sa haine, il verserait tous ces sentiments négatifs pour changer le monde. Cette Terre souillée par l'humanité, ces êtres si méprisants alors qu'ils n'étaient que de vulgaires pantins, il la changerait et la ferait devenir plus que parfaite.

Cependant, il avais réalisé trop tard que son plan avait une faille. En laissant le club de Défense de la Terre s'immiscer petit à petit entre son but et lui, il n'avait pas réalisé que leurs rêves et leurs pouvoirs grandissaient, jusqu'au jour où ce fut trop. La vérité éclata au grand jour, humiliant au plus haut point Kinshirou. Il avait été manipulé dès le début, alors qu'il pensait être différent, supérieur, il se retrouvait rabaissé plus bas que terre.

Pourtant, alors qu'il pensait se retrouver de nouveau seul, Atsushi avait été le premier à lui tendre la main et à le pardonner.

Il avait pensé que la seule façon d'atteindre le sommet était de conquérir le monde. Cependant, ce fut à cet instant qu'il avait compris que chacun avait son propre sommet, et que son but se trouvait en face de lui. Il voulait conquérir le cœur de Atsushi.

Pour cela, il s'était bien sûr rapproché de son ami d'enfance, mais aussi de ses camarades ainsi que de leurs familles pour mieux comprendre la façon dont il avait grandi, séparé de lui. Il avait découvert un monde bien différent de celui qu'il méprisait, un monde rempli d'amour et d'affection.

Mais malgré ses sentiments forts pour ses amis et ceux de Atsushi, il ne quittait pas son objectif des yeux. Cette fois-ci il ne serait pas humilié, personne ne se servirait de lui car il suivait ses propres sentiments.

Oui, Kinshirou allait conquérir le cœur de Atsushi, et rien ni personne ne l'y en empêcherait.

Et c'était pour cette raison qu'il se retrouvait avec son ami d'enfance dans le jardin du lycée, profitant du soleil pour manger dehors. Il avait préparé lui-même leur bento, une première pour lui, mais il avait mis tous ses sentiments dans ce repas et espérait qu'ils atteindraient Atsushi.

Apparemment, leurs amis avaient compris leur envie d'être seuls et les avait laissés s'échapper pour aller manger dans un coin ensemble sans même leur poser de question, ce qui était plutôt rare, surtout de la part de Yum-

- SENPAIIIII ~ 

Ah, Kinshirou retirait ce qu'il venait de penser. Ce cri était tout à fait semblable à celui du jeune blond, et la façon dont Atsushi tournait un regard curieux vers son kouhai ne lui disait rien qui vaille. Cependant il ne pouvait pas se permettre d'être sec ou cassant avec le plus jeune... Ce fut donc avec regret que le Président du Conseil des Elèves se résigna à reporter son repas.

Du moins jusqu'à ce que En ne se manifeste à son tour, attrapant Yumoto par le col de son uniforme et le tirant jusqu'à lui. Il passa ensuite son bras autour des épaules du plus jeune pour le faire pivoter sur lui-même et partit dans la direction opposée aux deux garçons, sans même les regarder. Mais il fallait le comprendre, les regarder se tourner autour et flirter depuis des semaines était déjà bien assez gênant, il était hors de question qu'il soit témoin de la façon dont ils allaient se mettre en couple. Et Yumoto encore moins, surtout si c'était pour qu'il lui pose un tas de questions par la suite...

Atsushi regarda curieusement ses deux amis s'en aller avant de se rasseoir à côté de Kinshirou. Ils se regardèrent quelques secondes, le temps de comprendre ce qu'il venait de se passer, avant de se mettre à rire tous les deux. Décidément, ils n'étaient entourés que de personnes étranges.

- Tu voulais me dire quelque chose, Kin-chan ? demanda Atsushi en posant sa main sur la sienne, rougissant légèrement. 

Kinshirou sentit ses joues brûler et sut que son visage devait être bien plus rouge que celui de son homologue.

Au final, Atsushi avait été celui qui avait conquis son cœur bien avant qu'il ne puisse y parvenir.

Chapter Text

Quand En et Yumoto avaient commencé à officiellement sortir ensemble, tout le monde avait été surpris par cette annonce. Ils étaient deux personnes totalement opposées, rien n'aurait laissé prédire qu'ils se découvriraient une attirance quelconque l'un pour l'autre, et pourtant ils étaient là, en couple, et tout se passait normalement.

Enfin, si normal voulait dire devoir supporter cette boule de poils rose parce que Yumoto adorait la caresser, alors oui, tout était normal.

Et évidemment était arrivé le moment fatidique. Un anniversaire. Mais pas celui de En ou celui de Yumoto. Non, le leur à tous les deux. Leurs trois mois.

En ne savait pas vraiment pourquoi ces trois mois l'avaient particulièrement stressé. Pour le premier mois il n'y avait pas fait attention, le deuxième mois c'était Yumoto qui le lui avait rappelé à sa plus grande surprise, mais ce troisième mois il le voyait venir depuis plus de deux semaines déjà. C'était un quart d'année, c'était énorme !

Alors, au risque de s'embarrasser à vie devant ses amis, il avait décidé de leur demander s'ils avaient des idées de rendez-vous. Il n'avait même pas écouté Io et sa piscine de billets ou Ryuu et sa proposition de strip-teaseuses et avait préféré demandé directement à Atsushi. Ce dernier ne lui avait pas été d'une grande aide... Sincèrement, si son idée de rencard pour fêter leurs trois mois étaient une soirée aux bains alors qu'ils y allaient presque tous les jours, il plaignait d'avance Kinshirou.

Enfin, il le plaindrait lorsqu'ils décideraient de se mettre en couple.

Il avait donc laissé les membres de son club (et avait surtout prit soin d'éviter le wombat, il ne voulait aucun conseil venant de la part d'un extraterrestre rose) pour voir du côté du Conseil des élèves s'ils n'avaient pas une idée.

Une fois arrivé, il avait ici aussi ignoré l'idée d'un tour du monde de la part de Akoya ou l'achat d'une île privée de la part de Arima (qui avait changé « achat » en « location » en voyant sa tête, pensant que cela pourrait régler le problème) pour se concentrer sur la réponse du président seulement. Et ce dernier n'avait pas été du tout bête.

Un dîner. Simple mais efficace.

Kinshirou avait été son ultime choix et il ne le regrettait pas du tout. Il aurait dû se rabattre sur la soirée bains sinon, et ça craignait un peu quand même.

Bon, évidemment il avait balayé d'un revers de la main sa liste de restaurants de luxe où ils ne pourraient même pas rentrer et décida lui-même d'un petit restaurant pas très cher, où il était sûr de pouvoir payer pour eux deux et où ils pourraient être tranquille.

Le jour même, assez fier de lui, il alla même jusqu'à venir chercher Yumoto chez lui (depuis qu'il avait commencé à fréquenter Yumoto, Gora était beaucoup moins amical qu'avant) pour aller jusqu'au bout de la surprise. Surprise qui plut apparemment au plus jeune si l'on en croyait son sourire qui lui mangeait la moitié du visage. Bon, pas que ça changeait d'habituellement.

Ce ne fut qu'une fois installés que En se souvint de la raison pour laquelle il avait banni le restaurant de sa liste. Une fois Yumoto devant le menu, rien ne pouvait l'arrêter... Son porte-monnaie allait prendre tellement, tellement cher.

Kinshirou avait été son ultime choix dans la matière, et finalement il lui en voulait énormément.

Chapter Text

En grogna en entendant son téléphone portable sonner. Il avait bien dit qu'il ne voulait absolument pas être dérangé ce samedi, non ? Alors pourquoi le nom de Ryuu s'affichait sur son téléphone, comme pour montrer que le plus jeune se fichait délibérément de son avertissement ?

- Quoi ? soupira-t-il en décrochant.

- Yufuin-senpai. On a un problème. Un très gros problème, s'empressa de dire Ryuu, le réveillant un peu plus. On l'a cassé. 

- Qu'est-ce que vous avez cassé ? 

Quelques secondes passèrent avant que le plus jeune ne reprenne, comme s'il avait oublié de parler.

- Yumoto. 

Gémissant rien qu'en imaginant ce qu'il pouvait bien s'être passé, En se remit immédiatement sous sa couverture.

- Je ne viens pas, appelle Atsushi, il saura quoi faire, marmonna-t-il et, alors qu'il était sur le point d'appuyer sur le bouton pour raccrocher, Ryuu reprit, encre plus paniqué.

- Tu dois venir ! Tu es le seul qui puisses faire quelque chose, je t'en supplie senpai ! 

Et bon, d'accord, En n'était pas du genre à céder. Pas le moindre du monde. Mais il était effectivement curieux, voire légèrement inquiet. Il se demandait dans quel état pouvait être le petit blond pour qu'il reçoive un tel appel.

Donc oui, il était un peu faible.

Se tirant à contre cœur du cocon douillet de sa couette, il se prépara sans se presser avant de se diriger vers la demeure de Yumoto, en se pressant encore moins. Une fois devant les bains Kurotama, il remarqua le silence plutôt... inhabituel. S'il avait bien compris, Gora était absent mais Yumoto s'occupait des bains, accompagné de Ryuu et de Io. Avoir un tel silence était donc anormal.

D'accord, il commençait à avoir peur.

Entrant du côté de la maison Hakone, il appela ses amis qui ne lui répondirent pas, ne le rassurant absolument pas. Il se dirigea vers le salon qu'il trouva vide, de même que la cuisine, et trouva les trois jeunes hommes un peu plus loin, assis sur les marches des escaliers.

Yumoto fixait une feuille, les sourcils froncés, et c'était certainement la première fois de toute sa vie qu'il le voyait aussi concentré. A côté de lui se trouvaient Io et Ryuu, un air paniqué collé au visage. Ce fut Ryuu qui le remarqua en premier, se précipitant vers lui à la seconde où il releva les yeux.

- Senpai, tu es venu ! 

- Qu'est-ce qu'il se passe ? demanda En. 

Ryuu déglutit.

- On avait commencé en pensant à un simple jeu, on ne pensait pas que ça finirait comme ça... 

Voyant que le plus vieux ne comprenait pas, il continua.

- C'était tout simple, on lui donnait deux choses ou deux personnes, et il devait nous dire ce qu'il préférait mais... 

Il hésita, détourna le regard, et ne sembla pas sur le point de reprendre.

- Mais ? 

- Il choisissait toujours la même personne, finit par avouer Ryuu, toi. 

Il cligna lentement des yeux, pointant son indexe vers son torse. Il regarda même derrière lui, comme s'il parlait à quelqu'un d'autre, mais la pièce était vide de toute autre présence.

- Moi ? 

Ryuu acquiesça.

- Alors on a testé entre Gora-san et toi. On a senti qu'on poussait un peu loin, mais après avoir longtemps réfléchi, et crois-moi tu ne veux pas voir Yumoto qui réfléchit, il a fini par te désigner, encore. 

Oh.

- Oh, dit-il. 

Son cerveau venait de se déconnecter.

Le plus jeune acquiesça, comprenant son incompréhension.

- Et Io a sorti, pour rire, qu'est-ce qui est arrivé en premier entre l'oeuf et la poule, finit-il. Depuis plus rien, il ne répond pas, reste concentré sur cette feuille où il a dessiné une poule et un œuf, et ne bouge plus. 

Il soupira en voyant le regard blasé de son aîné.

- Ça fait presque deux heures, Yufuin-senpai ! 

D'accord. Peut-être que c'était un peu trop, même pour Yumoto. Il était temps de décoincer le petit blond, même s'il ne voyait pas en quoi il pouvait bien être utile. S'avançant lentement, il se posta à côté du plus jeune et, ne sachant pas trop quoi dire, décida de faire simple.

- Euh... Yumoto ? 

Il se retint d'être vulgaire en entendant Ryuu s'étouffer en riant et le C'est une blague ? de Io. On ne le réveillait pas un samedi matin en lui demandant de décoincer Yumoto et en espérant qu'il soit opérationnel, d'accord ? Au moins, lui, il essayait. Il s'apprêta à ajouter quelque chose, mais ses yeux plongèrent dans ceux de Yumoto qui... avait relevé la tête ?

- En-chan-senpai ? Qu'est-ce que tu fais ici ? 

- Tu es venu prendre un bain ? s'exclama soudainement le blond, jetant le papier qu'il tenait et se précipitant du côté des bains. Je vais de suite tout préparer, tu peux commencer à te déshabiller ! cria-t-il, déjà de l'autre côté. 

Et. Euh. Il n'était pas assez réveillé pour comprendre la situation.

En tout cas, il se sentit assez fière lorsqu'il entendit Io marmonner une nouvelle fois un C'est une blague ?, incrédule.

Chapter Text

Lorsque l'un des monstres avait réussi à déchirer un pan du short de Yumoto, personne ne s'était alarmé sur le coup. Personne sauf Wombat. Ce dernier avait retenu un cri d'horreur tellement longtemps qu'il avait viré à un violet qui ne lui allait pas du tout au teint et même le plus jeune n'osa pas s'approcher de lui pour l'enlacer.

Au bout de longues, très longues minutes, il se mit à respirer de nouveau, pour le plus grand soulagement du club de défense. Il aurait été difficile d'expliquer un wombat extra-terrestre rose et le cadavre de Tawarayama-sensei. Autant continuer à faire comme si de rien n'était, mieux valait que le wombat continue de contrôler leur professeur sans que personne ne s'en rende compte.

Mais maintenant il fallait qu'il leur explique sa réaction...

- Yumoto ! s'écria Wombat et le plus jeune sursauta. 

Ils étaient actuellement dans la salle du club et, aussi surprenant soit-il, Yumoto étudiait. C'était la première fois que ses amis le voyaient concentré. Ils oubliaient parfois – tout le temps – que le plus jeune était au lycée et qu'il y avait bien des moments où il devait se concentrer plus de cinq minutes afin d'apprendre quelque chose.

- Ton uniforme de Battle Lover est fichu ! 

- An-chan peut le recoudre ! s'exclama aussitôt le blond. Il est doué en couture, expliqua-t-il.

- Non ! Il est impossible à recoudre ! 

- Est-ce que c'est parce qu'on ne peut pas les enlever une fois qu'on est transformés ? Dans ce cas je le garderai juste sur moi jusqu'à ce qu– 

- Non, non, non ! le coupa Wombat. Ces tenus ont été spécialement conçues pour être des boucliers parfaits ! La moindre déchirure réduit leurs pouvoirs de défense ! 

Ils pensèrent tous un instant aux mini-shorts de Ryuu et Yumoto qui laissaient leurs jambes complètement nues. Quelle défense...

- En attendant que ta tenue soit réparée, je t'en prête une autre. Fais-y très attention, c'est la seule que j'ai ! 

Wombat leva une de ses pattes et le bracelet de Yumoto disparut pour réapparaître aussitôt. A côté de lui, Atsushi se pencha pour le regarder de plus près.

- Je ne vois pas vraiment de différence... 

- Il a été conçu pour être quasiment identique à l'original. Transforme-toi, tu verras que les changements sont infimes. 

Yumoto, enthousiaste à l'idée d'avoir une nouvelle tenue, s'exécuta. Il se transforma aussitôt – sans oublier sa réplique gênante obligatoire – et fit apparaître son Love stick pour guetter un quelconque changement.

Tout semblait en ordre. Son Love stick en parfait état, son haut parfaitement en place, et sa jupe aussi immaculée que toujours.

Une seconde.

D'un même mouvement, tous les membres du club de défense baissèrent les yeux vers les jambes de Yumoto qui étaient couvertes d'une jupe qui lui arrivait à mi-cuisses, légèrement plus longue que son ancien short.

- C'est un changement inattendu... murmura Ryuu pour lui-même. Mais je suis sûr que ça m'irait super bien. 

Io lui donna un coup de coude dans les côtes et les autres l'ignorèrent complètement.

- Euh... commença Atsushi en reportant son regard sur Wombat. Est-ce que ce sera pratique pour se battre ? 

- Il y a autant de matériel que sur l'ancienne tenue de Yumoto, il sera donc autant protégé qu'avant ! 

- Ce n'est pas vraiment ce que je voulais dire... 

Yumoto prit en main sa jupe pour mieux l'observer. Elle était entièrement blanche et une petite bordure rouge ornait le bas de façon à être assortie à son haut.

- J'aime cette nouvelle tenue ! déclara-t-il soudainement en lâchant le tissu. 

Il remarqua alors En, qui semblait toujours fixé sur sa jupe.

- Tu l'aimes aussi, En-chan-senpai ? demanda-t-il en souriant. 

Le susnommé sursauta, comme s'il venait d'être tiré de ses pensées, et leva les yeux pour regarder le visage de Yumoto. Il répondit un faible ''Hm...'' qui sembla suffire au plus jeune. Effectivement cette jupe cachait plus que son ancien short, mais pour une raison qui lui était inconnue, elle semblait plus... indécente. Oui, c'était le mot.

Cette impression tripla lorsque le petit blond rapprocha ses jambes l'une de l'autre, reprenant sa jupe en main. Il baissa les yeux sur sa tenue, sa frange projetant une ombre sur ses yeux et son sourire s'affaissa quelque peu alors que ses joues rougissaient à vu d'oeil.

- Mais... J'ai un peu froid, euh... 

Io et Ryuu éclatèrent de rire tandis que Atsushi soupira et Wombat le rassura, lui promettant que sa tenue serait réparée d'ici quelques semaines seulement. Mais En n'entendit rien de tout ça. Étrangement ses yeux s'étaient de suite reportées sur les cuisses et sur la jupe de Yumoto. La façon dont son bas-ventre se tordait ne lui était pas du tout familière et il ne comprenait pas d'où venait cette chaleur alors qu'ils étaient encore en plein hiver.

Et ces sensations s'intensifiaient quand il pensait que Yumoto allait devoir porter cette tenue pendant des semaines.

Il ne remarqua pas le regard en coin que lui lança Atsushi, ni son visage inquiet. Son ami se demandait bien comment il faisait pour ne pas avoir conscience du danger qui le guettait. Si Goura le voyait lorgner autant sur les cuisses de son petit frère, il doutait qu'il puisse en ressorti vivant.